Quels sont les signes du burn-out maternel ?

Attention, le burn-out ne doit pas être confondu avec le baby blues. Le baby blues touche lui-aussi la plupart les jeunes mamans, mais disparait spontanément en quelques jours. Le burn-out est beaucoup plus insidieux, il apparaît petit à petit, et se manifeste par des symptômes qui sont très souvent niés. En effet, ces symptomes sont considérés comme « normaux » après l’arrivée d’un bébé. Sensation d’être toujours fatiguée, de ne pas avoir assez de temps pour tout faire, d’être lttéralement vidée, de devoir tout gérer, … Le burn-out maternel se manifeste également par une perte de confiance en soi et en ses compétences de maman, ainsi que par une irritabilité décuplée.

Il faut savoir aussi qu’il n’y a aucun profil type qui prédispose à développer ce syndrome. Toutes les femmes peuvent être touchées! Qu’elles aient déjà eu des enfants auparavant ou non, et quelque soit leur condition sociale et leur niveau d’éducation.

>> Et vous, où en êtes-vous? Faites le test!

A quoi est dû le burn-out maternel ?

L’image totalement idéalisée de la maternité véhiculée par les médias, la société et la famille joue un rôle important dans l’apparition du burn-out maternel. À force d’entendre dire qu’ « avoir des enfants, c’est que du bonheur », bon nombre de jeunes mamans ne s’attendent pas du tout à vivre un tel niveau de stress et de fatigue après la naissance de leur enfant. Malheureusement, même confrontées à la dure réalité des choses, certaines mamans n’arrivent pas à faire leur deuil d’une maternité idéale et restent accrochées à cette chimère de la « mère parfaite » : un objectif totalement irréaliste qui les pousse à mener seules les corvées quotidiennes en plus de prodiguer tous les soins nécessaires à leur enfant et à mener tambour battant leur carrière professionnelle. Ces mamans s’épuisent à la tâche et finissent par sombrer dans le burn-out.

Comment aller mieux ?

Pour s’en sortir, il n’y a pas 1000 solutions : il FAUT (re) penser à soi! Chassez de votre tête l’image de la mère parfaite qui vous hante, et vivez enfin pleinement votre propre maternité. Apprenez à développer des pensées positives, à maîtriser vos émotions, à prendre un peu de temps pour vous et à booster votre confiance en vos capacités. Mieux vous vous sentirez dans votre peau et dans votre vie, plus vous serez disponible et bienveillante pour votre famille.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre guide « anti burn-out » 100% gratuit.