Fatiguée pour deux : pourquoi la grossesse est-elle si épuisante?

fatigue de grossesse

Vous avez du mal à rester éveillée et concentrée toute la journée depuis que vous êtes enceinte? Vous saviez bien que la grossesse ne serait pas qu’une partie de plaisir, mais est-ce vraiment normal de se sentir si fatiguée?

Rassurez-vous, la fatigue est (malheureusement) un aspect très banal de l’extraordinaire voyage vers la maternité! Et même si vous ne pourrez jamais complètement lutter contre, vous pourrez atténuer un peu les effets de la fatigue et accroître votre niveau d’énergie.

Et mine de rien, c’est quand même utile de savoir et de comprendre pourquoi notre corps a autant besoin d’énergie pendant cette période.

A partir de quand la fatigue se fait-elle ressentir?

Généralement, on soupçonne une grossesse lorsqu’il y a un retard inhabituel dans les règles. Mais, chez certaines femmes qui n’ont pas vraiment de règles régulières (et j’en fait partie), c’est plutôt la sensation d’une extrême fatigue qui met la puce à l’oreille!

Car oui, la fatigue de grossesse peut se manifester extrêmement tôt, parfois seulement une semaine après la conception. Alors, ce n’est pas une raison pour s’emporter non plus, et pour associer immédiatement fatigue et début de grossesse. Mais, si vous avez plusieurs « symptômes » : un retard dans vos règles, des nausées inexpliquées, une tension dans les seins, ET un sentiment général d’épuisement, il se peut effectivement que vous soyez enceinte!

La fatigue du premier trimestre de grossesse

Ca y est, vous êtes enceinte : félicitations! Mais préparez-vous : le premier trimestre est généralement le « pire » en termes de fatigue et de maux… Ces trois premiers mois mettent votre corps à rude épreuve : non seulement il doit s’adapter à de nouveaux niveaux hormonaux, mais tous les organes vitaux de votre bébé se développent!

Imaginez l’énergie qu’il faut déployer pour créer un nouvel être humain à partir de presque rien!

Vous pourrez, lors de votre premier trimestre de grossesse, traverser des épisodes d’hypoglycémie et de chutes de tension. Tous les changements (physiques et hormonaux) que vous allez subir pendant cette période de la grossesse causent une grande fatigue, et c’est bien normal.

Vous allez probablement être prise de court par cette fatigue qui vous submerge d’un coup, mais ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal.

La fatigue du deuxième trimestre de grossesse

Généralement, le deuxième trimestre de grossesse est vécu comme un nouveau souffle. Vous vous sentirez (presque) à nouveau vous-même : pimpante, fraîche et guillerette !

Parfois la fatigue est se fait encore un peu sentir, mais elle n’a généralement plus rien à voir avec celle du premier trimestre. Et il y a une explication logique à cela : le placenta est enfin intégralement formé, il prend le relai du corps jaune, et vous pouvez enfin souffler un peu! (source)

Profitez-en pour terminer la chambre de votre bébé et pour faire en sorte que tout soit prêt pour son arrivée avant que le troisième trimestre ne pointe le bout de son nez!

Si vous vous sentez encore extrêmement fatiguée pendant ce deuxième trimestre de grossesse, parlez-en à votre médecin.

La fatigue du troisième trimestre de grossesse

Après trois mois de regain d’énergie, le toisième trimestre vient parfois comme un couperet. La fatigue revient en force, et il s’agit plutôt d’une fatigue physique liée au poids du bébé, du placenta, et du liquide amniotique. Cela peut être réellement épuisant de trimballer partout une boule de bowling géante et lourde…

Vous pourrez commencer à avoir du mal à vous reposer correctement la nuit : difficile de trouver une position confortable avec un gros ventre, sans compter les multiples passages nocturnes aux toilettes.

Donc, au troisième trimestre, les femmes enceintes n’ont généralement qu’une seule ambition : aller se coucher. Et il n’y a aucune honte à cela! Vous devez vous reposer autant que vous le souhaitez et autant que vous en avez besoin. Gardez à l’esprit que lorsque votre bébé sera là, le simple fait de se coucher tranquillement ne sera plus qu’un lointain souvenir pour vous!

 

 

Et, si ça se trouve, vous traverserez tout cela facilement. Toutes les grossesses sont différentes, et peut-être que vous ferez partie des exceptions! Si vous êtes suffisamment chanceuse pour maintenir votre énergie au top pendant toute la grossesse, profitez-en! Une fois que vous aurez votre bébé dans les bras, vous regretterez de ne pas avoir profité de tous ces jours où vous n’étiez pas épuisée.

Pourquoi la grossesse est-elle si fatigante?

C’est fou de se dire que même si votre bébé n’est pas encore là, il peut quand même impacter autant votre énergie. Mais votre corps travaille très dur pendant la grossesse : il doit sécréter les bons niveaux d’hormones pour soutenir le développement du bébé qui grandit en vous. Rien que cela, c’est déjà énorme et ça explique une très grande partie de la fatigue ressentie par la future maman.

Vous vous dites peut-être qu’il est étrange de se sentir si fatiguée alors que votre ventre ne se voit même pas encore? Mais cela n’a rien de bizarre. Pendant le premier trimestre de grossesse, vous pouvez – en plus de tout le reste – souffrir de nausées et de vomissments : encore une raison de plus pour se sentir faible et fatiguée! D’ailleurs, si vous êtes sujette à cela, il est important d’essayer de vous recharger régulièrement en nutriments, parce que la déshydratation et la dénutrition pendant la grossesse ne fera qu’aggraver votre état de fatigue. Et cela pourrait même causer d’autres problèmes plus graves pour vous et votre bébé.

Plus tard dans la grossesse, lorsque votre ventre sera vraiment devenu volumineux, votre sommeil pourra en pâtir. Vous pourrez avoir du mal à trouver une position confortable pour dormir. Vous aurez certainement besoin de faire de nombreux allers-retours nocturnes aux toilettes. Vous aurez peut-être la malchance d’avoir des douleurs et des crampes dans les jambes… Autant de choses qui augmenteront encore votre niveau de fatigue.

C’est ainsi que vous découvrirez (certainement avec surprise) que même si vous êtes littéralement épuisée, vous pouvez vous réveiller en plein milieu de la nuit et ne pas réussir à vous rendormir.

En bref : vous avez des millers de raisons d’être fatiguée pendant votre grossesse. Pendant que vous essayez de continuer votre vie comme avant et comme si de rien n’était, votre corps, lui, est en train de créer des organes à partir d’une micro cellule! Rendez-vous compte! Alors, s’il-vous-plaît : ne vous maltraitez pas. Si vous n’êtes pas capable d’accomplir toutes les choses que vous aviez l’habitude de faire, toutes les choses que vous avez prévues, ne vous en voulez pas. Vous êtes en train de fabriquer un petit bébé! C’est déjà une réalisation formidable en soi!

La grossesse une aventure. Vous allez traverser des hauts et des bas pendant neuf mois, mais souvenez-vous toujours que c’est un marathon et pas un sprint. Vous atteindrez la ligne d’arrivée en temps et en heure, et vous allez voir que toute cette attente, toutes ces « souffrances », seront mille fois récompensées lorsqu’on posera votre bébé sur votre poitrine pour la première fois.

La fatigue peut-elle être le signe de problèmes de santé?

Tant que vous n’avez pas de problème de santé sous-jacent, la fatigue est simplement une composante normale de la grossesse. Fabriquer un nouvel être humain est une tâche épuisante, et cela engendre une fatigue complètement normale (bien que pénible). En réalité, le fait de se sentir épuisée pendant la grossesse est plutôt bon signe quand on y pense : cela signifie que votre corps est en train de préparer un cocon magnifique pour votre bébé!

Mais le fait de se sentir très fatiguée pendant la grossesse peut aussi être le signe de problèmes autres. Si vous êtes enceinte, que vous êtes extrêmement fatiguée et que vous pensez qu’il y a peut-être un problème, plusieurs causes sont à envisager.

  • L’anémie : Pendant la grossesse, vous pouvez facilement être carencée en fer. Et quand vous avez une carence en fer, vous n’avez pas suffisamment de globules rouges pour transporter l’oxygène jusqu’à vos tissus. Cela peut vous faire vous sentir particulièrement faible et fatiguée. (source)
  • La dépression : Se sentir très fatiguée est un symptôme relativement fréquent de la dépression. Si vous vous sentez sans espoir, très triste, incapable de vous motiver, vous traversez peut-être un petit épisode de dépression. Si vous pensez être déprimée, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. (source)
  • L’hypothyroïdie : Lorsqu’elle est diagnostiquée, l’hypothyroïdie peut être guérie très facilement. Mais elle est difficile à identifier car bon nombre de ses symptômes sont aussi liés à la grossesse. Si vous souffrez d’une fatigue extrême, de constipation, d’une intolérance à la chaleur, de difficultés à respirer, et d’une prise de poids importante, vous souffrez peut-être d’hypothyroïdie. (source)
  • Le diabète gestationnel : La fatigue extrême peut être un symptôme du diabète gestationnel. C’est un diabète qui survient lorsque vous êtes enceinte et qui disparait généralement peu après l’accouchement. En effet, les hormones qui sont produites en masse dans votre corps de femme enceinte peuvent interférer avec la production d’insuline. De toute manière, votre gynécologue vous prescrira un test de glucose durant votre deuxième trimestre de grossesse pour dépister le diabète gestationnel. Ce diabète est généralement accompagné d’une sensation de soif extrême et d’envies fréquentes d’uriner. (source)

Si vous avez la moindre inquiétude concernant un potentiel problème de santé pendant votre grossesse, contactez votre médecin, notamment, si la fatigue vous envahit subitement et que vous ne parvenez pas à retrouver un peu d’énergie même en vous reposant beaucoup.

Comment lutter contre la fatigue pendant la grossesse?

La fatigue est inévitable pendant la grossesse. Mais il existe heureusement quelques petites astuces que vous pouvez appliquer dans votre quotidien pour retrouver un peu d’énergie!

  • Le repos : Peut-être que vous vous dites que vous devez être Wonder-Woman, et que vous devez tout faire comme d’habitude, comme si de rien n’était. Mais ce n’est pas le cas! Vous êtes enceinte. Donc vous devez vous reposer. Personne n’attend de vous que vous fassiez exactement ce que vous faisiez avant d’être enceinte, donc arrêtez de vous mettre la pression. Ce n’est pas grave si la lessive attend demain. Vous devez profiter pleinement de votre grossesse, et de ces derniers moments où la priorité, c’est vous. Mettez un point d’honneur à prendre soin de vous. Couchez vous tôt, faites des siestes quand vous pouvez : vous le méritez largement!
  • Demander de l’aide : Si vous vous sentez submergée par les tâches à accomplir, n’ayez pas peur de demander à votre conjoint d’en prendre une partie à sa charge. Certaines femmes se sentent coupables de faire ça, mais elles ne devraient pas. Vous et votre conjoint êtes dans cette aventure ensemble. Être enceinte est un travail à plein temps, et donc demander de l’aide n’est pas abusé, bien au contraire.
  • Faire du sport : Si vous sentez déjà fatiguée, le sport est certainement la dernière chose que vous ayez envie de faire. Mais qu’on soit claires : vous n’avez pas besoin de courir un marathon ou de faire des développés-couchés à la salle de sport. Une simple marche de 30 minutes dehors peut déjà être très bénéfique pour vous en termes d’énergie et de moral. Faites des exercices doux et d’intensité modérée (source). En plus, il existe maintenant de nombreux vêtements de sport confortables et très sympas pour les femmes enceintes.

==> A lire : Faire du sport pendant et après la grossesse

  • Faire attention à son alimentation : Quand on est enceinte, c’est normal d’avoir un appétit d’ogresse et de manger pour deux. Mais ce n’est pas non plus une raison pour se laisser aller complètement : la malbouffe peut affecter significativement vos niveaux d’énergie et entraîner de sérieuses crises d’hypoglycémie.Ce que vous mangez est le carburant de votre corps. Avoir une alimentation saine et équilibrée est la meilleure option pour vous et votre bébé.
  • Eviter la caféine : Vous pouvez être tentée de prendre café sur café pour vous booster un peu, mais attention à la descente : vous pourrez être encore plus fatiguée qu’avant! N’oubliez pas que la caféine est avant tout un stimulant, et qu’elle doit être évitée pendant la grossesse pour ne pas accélérer inutilement le ryhtme cardiaque de votre bébé. Au pire, limitez vos apports à 200mg par jour.
  • Réduire les boissons avant le coucher : Si vous buvez beaucoup d’eau avant de vous coucher, vous augmentez d’autant la fréquence de vos visites nocturnes aux toilettes… Essayez de ne pas boire pendant l’heure précédent votre coucher, et vous verrez que vos réveils et promenades nocturnes diminueront significativement! Certes, rester bien hydratée est quelque chose d’extrêmement important pendant la grossesse, donc assurez vous de boire suffisamment pendant la journée.
  • Prendre un bain : Le bain est une méthode géniale pour se détendre. Non seulement cela vous aidera à retrouver de l’énergie, mais vous pourrez par la même occasion apaiser vos petites douleurs de grossesse. Assurez-vous simplement que l’eau ne soit pas trop chaude car cela pourrait être dangereux pour votre bébé.
  • Se faire masser : Si vous êtes particulièrement tendue – et vous êtes certainement tendue car la grossesse induit des changements physiques majeurs et donc des tensions dans votre corps – offrez-vous (ou faites-vous offrir) un massage prénatal. Cela vous forcera à prendre un moment pour vous détendre. En plus, le massage prénatal peut vous aider à réduire les maux de grossesse et à retrouver un sommeil de meilleure qualité.
  • Être réaliste et lucide : Ne vous fixez pas des objectifs impossibles à atteindre : n’oubliez pas que vous êtes enceinte et que ce n’est pas anodin!
  • Garder courage : Vous avez l’impression que votre fatigue vous bouffe, et c’est vrai. Mais gardez à l’esprit que cela ne durera pas tout le temps. Prenez chaque jour comme il vient : bientôt vous aurez dans vos bras un bébé magnifique! Cependant, si la fatigue impacte votre vie de manière intolérable, parlez-en à votre médecin. Il ne pourra qu’être de bon conseil.

Ne luttez pas contre le besoin de dormir. Les changements qui ont lieu dans votre corps sont très gourmands en énergie, et c’est simplement humain de votre part que d’avoir envie de vous reposer. Quelle que soit l’heure de la journée.

Quand est-ce que la fatigue de grossesse s’arrête?

Je ne vais pas vous mentir : vous allez certainement éprouver de la fatigue tout au long de votre grossesse. A des degrés différents, bien sûr : vous aurez des moments de regain d’énergie, et des moments où vous serez totalement à plat.

Le niveau de fatigue varie à chaque trimestre. Ainsi, la fatigue induite par les changements hormonaux du premier trimestre laissera place au troisième trimestre à la fatigue physique liée au poids à trimballer.

A la fin de la journée, si vous êtes fatiguée, vous êtes fatiguée, c’est tout. Il faut l’accepter. Votre corps a besoin de repos pendant la grossesse plus que jamais, donc assurez vous de prendre le temps qu’il vous faut pour recharger les batteries.

Une fois que vous aurez accouché, votre fatigue diminuera, mais cela ne veut pas dire que vous ne serez pas épuisée pour autant! Votre petit bébé aura fait son entrée dans le monde, et vous risquez d’être submergée par un nouveau type de fatigue. Mais cette fois ci, vous saurez exactement pourquoi, donc ce sera plus gratifiant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *