Comment bébé doit dormir ?

Vous attendez votre premier enfant ? ou avez-vous du mal à le tenir tranquille dans son berceau ? Soyez sans crainte puisque chaque problème possède une solution. Dans cet article, vous découvrirez toutes les astuces fondamentales pour offrir une nuit de sommeil optimal à votre bébé. C’est vrai que certains parents se réveillent plusieurs fois en pleine nuit à cause des pleurs et des cris. Si vous êtes dans la même situation, nous espérons que les prochaines lignes vous aideront à mieux vous occuper de votre petit boutchou.

Dans quelle position mettre votre bébé pour qu’il dorme confortablement ?

Depuis l’adoption de la pédiatrie en tant que discipline à part entière de la médecine moderne, de nombreux chercheurs ont évoqué de nombreuses théories sur la manière dont le bébé devrait dormir. Si vous cherchez, vous allez trouver pas moins de quelques milliers de livres rédigés sur la position pour coucher un bébé. Toutefois, dans les années 90, les scientifiques ont fait la conclusion selon laquelle, tous les bébés doivent être couchés sur le dos, jusqu’à ce qu’ils soient capables de se retourner seuls.

Rumeurs, bouche-à-oreille ou autres, on estimait auparavant que la meilleure position pour coucher un bébé serait de le poser sur le ventre. Aujourd’hui, cette position est remise en question puisque cette position a causé la montée du taux de mort subite des nouveau-nés. Suite à cela, de nombreuses questions se sont posées et l’hypothèse la plus plausible serait le fait que les bébés se seraient étouffés pendant leur sommeil. Toutefois, les cas exceptionnels existent toujours puisque malgré le fait que certains bébés soient posés sur le dos, ils gigotent et ont envie de se retourner. Si toutes les normes de sécurité sont respectées, c’est-à-dire un bon matelas, une température stable … alors il est tout à fait possible de le faire dormir sur le ventre.

Désormais, c’est officiel, les bébés doivent être couchés sur le dos. Le risque d’étouffement est presque réduit à 0 (puisque le risque 0 n’existe pas). De plus, l’observation de son environnement stimule également son éveil. Dans cette position, il est facile pour le bébé de distinguer la silhouette des choses, acquérir les premières compréhensions du petit monde qui l’entoure.

Pour les bébés qui ont un reflux, il est conseillé d’adopter une position proclive. Cela signifie que la tête de l’enfant doit être relevée d’environ 30°. Pour redresser la tête du bébé, vous pouvez opter pour un lit inclinable ou un coussin en mousse.Toutefois, il faut faire attention que le bébé ne glisse pas au fond du berceau, ou au pire des cas, qu’il se retrouve la tête en bas. Utiliser un coussin morphologique peut palier à ce problème et sera plus économique.

Coussin morphologique pour bébé

Pour les bébés ayant été atteints de plagiocéphalie, qui se présente comme une déformation à la tête ; plus précisément, une déformation postérieure avec compensation controlatérale. Cette maladie lui oblige à dormir toujours du même côté. Après la suppression d’un torticolis congénital, le bébé doit être entraîné à dormir sur le côté opposé. Cela doit être fait avec délicatesse. Par conséquent, il faut le coucher avec un cale-bébé pour bien stabiliser le bébé.

Au bout d’un mois, il doit être possible de le faire dormir sur la tête. Cependant, il faut toujours alterner sa position pour maintenir la proportion égale de sa tête.

D’autres maladies pourraient influencer la position du bébé. Selon les pédiatres, avec l’avancée de la science, les scientifiques découvrent tous les deux ans une nouvelle maladie pouvant influencer le sommeil du bébé. De ce fait, certains bébés sont contraints à dormir dans une position qu’aucun parent n’aurait imaginée. Pour éviter cela et prévenir le pire, nous vous conseillons de faire un contrôle régulier chez votre pédiatre.

Comment devrait être son environnement ?

Pour un bon développement mental et l’acquisition des premières personnalités, un bébé doit se trouver dans une ambiance agréable, surtout dans sa chambre. Il faut faire le bon choix concernant les couleurs qui vont composer la chambre. Il faut que le bébé se sente en paix et en sécurité dans sa chambre. C’est normal puisque ce sera son lieu d’épanouissement et de tranquillité. Il faut que cette dernière soit son petit univers qu’il pourra personnaliser au fil des années.

La lumière naturelle

Si la chambre est plutôt sombre, c’est-à-dire que si elle manque de lumière extérieure, il serait préférable d’opter pour les couleurs neutres. ; de préférence : le blanc, le beige ou les tons chauds. Si à l’inverse, vous avez une lumière extérieure plus importante, il serait préférable de l’atténuer en adoptant une teinte plus colorée sur le mûr qui reçoit la majorité de la lumière ; à savoir : le marron, le kaki ou toutes autres couleurs affichant une couleur facilement remarquable. Vous pouvez toujours demander conseil aux professionnels pour obtenir le mélange idéal.

La taille de la chambre

Pour une chambre de petite taille, il faut opter pour le blanc. Cette couleur donne l’illusion d’une pièce plus grande. Au fond de la pièce, vous pouvez ajouter une touche de couleur foncée, une couleur douce de préférence. Pour une grande chambre, le bébé peut se sentir minuscule et se perdrait dans son environnement si vous optez pour une couleur claire. De ce fait, il serait préférable d’opter pour des couleurs foncées. Si le plafond de la chambre est haut, des peintures foncées sur les murs peuvent donner l’impression que le plafond n’est plus si haut. Si le plafond est bas, il suffit d’inverser la tendance en appliquant une peinture plus foncée au plafond.

Les couleurs et leur signification

Pour apporter un sentiment de douceur dans la chambre, les teintes naturelles sont à privilégier. Depuis longtemps, on a considéré la couleur rose pour les filles et la couleur bleue pour les garçons. À vrai dire, cela est toujours valide aujourd’hui. De nombreuses nuances sont disponibles pour ces couleurs. Les parents ont tendance à mélanger les couleurs. Et le résultat est toujours agréable à voir. Le mélange du lilas et du blanc apporte de l’assurance et du réconfort au bébé.
Pour obtenir une chambre mixte, il suffit de choisir des couleurs neutres : gris bleuté, vert clair … Vous pouvez demander aux experts du domaine pour obtenir un résultat impeccable.
Il faut impérativement bannir le rouge et le noir puisque ces couleurs sont considérées comme agressives pour le bébé.

Une chambre commune pour le bébé et les parents

Pour un suivi optimal, certains parents ont tendance à poser le lit du bébé dans leur chambre. Le secret est juste d’apporter une ambiance douce dans la chambre. Vous n’avez pas à changer totalement la décoration et l’aménagement de votre chambre.

Utilisez des décorations personnalisables

Outre le mélange de couleur idéal, n’oubliez pas de poser des stickers, une veilleuse, des tableaux, des cadres photo et toute autre décoration pouvant apporter la sérénité à votre enfant comme une patère déco par exemple.

patère pour chambre de bébé
Patère pour chambre de bébé

Quel type de peinture pour préserver la santé du bébé ?

Vous vous demandez si les peintures traditionnelles peuvent être utilisées dans la chambre de l’enfant. À vrai dire, ces peintures sont conçues à partir de nombreux agents chimiques toxiques et irritants. Certaines sont même considérées comme cancérigènes. Un agent chimique, le formaldéhyde, est un agent chimique extrêmement nocif pour la santé. Même les grandes personnes, les personnes fragiles et les femmes enceintes peuvent tomber malades. Comme le système immunitaire du bébé n’est pas encore totalement opérationnel, cela peut avoir de graves répercussions sur sa santé et son développement. Généralement, les symptômes peuvent être variés : allant des problèmes respiratoires jusqu’aux éruptions cutanées. Le risque est réel puisque le formaldéhyde est présent partout dans la maison.

Face à tous ces risques, il faut penser à choisir la peinture biosourcée.

Une peinture biosourcée est une peinture à l’eau. Le taux de COV dans cette peinture est très faible comparé à celui des peintures traditionnelles avec un taux inférieur à 1g/l. À part la mise en valeur de la santé du bébé, la peinture biosourcée contribue à la préservation de l’environnement. La peinture biosourcée et assainissant dépolluante interagit avec l’air ambiant et le filtre pour dépolluer la pièce. Cette peinture peut faire cela jusqu’à 8 ans.

Pourquoi le bébé se réveille-t-il ?

Les parents sont souvent confrontés au réveil brusque de leurs enfants durant la nuit. Cela est dû avant tout à une de confusion. Le bébé n’a pas encore la notion du temps et ne connait pas le principe selon lequel, le jour on s’active et la nuit on dort. C’est difficile de l’assimiler à cela puisqu’un bébé passe la grande majorité de sa journée à dormir. Par contre, pendant la nuit, il fait sombre et le bébé semble souvent un peu perdu. Vers la fin du premier mois, le bébé commence à prolonger son sommeil jusqu’à réussir 6 heures successives. Et cela se passe toujours pendant la journée tandis que pendant la nuit, il veut s’activer. C’est une des raisons qui empêchent bébé de dormir. Un manque d’affection peut avoir des impacts considérables sur le sommeil du bébé. En effet, un bébé doit ressentir un sentiment de sécurité et d’amour avant de s’endormir ou plutôt, effectuer un cycle de sommeil plus long. Par conséquent, n’hésitez pas à lui donner des affections et lui faire entendre votre voix.

Un bébé peut également se réveiller en pleine nuit si votre bébé a l’habitude d’être caressé avant son sommeil. À son réveil, remarquant votre absence, il est fort probable qu’il crie et réclame votre présence avant de se calmer. C’est également le cas pour les personnes qui ont l’habitude de bercer et de laisser le bébé s’endormir dans leurs bras avant de le poser dans son lit. Le bébé remarquera à son réveil que vous êtes parti et réclamera à être repris dans vos bras.

Vous devez également apprendre à décoder les signes de fatigue et autres de votre bébé. C’est grâce à ces signes que vous le maitrisez et comprenez mieux ses pleurs et ses cris au milieu de la nuit. Il n’y a que vous qui pouvez décoder cela même s’il y a quelques similitudes entre les bébés.

Comment choisir son lit ?

Comme pour les grandes personnes, les bébés ont également droit à leur catalogue sur les nombreux types de lits pour bébé. Pour choisir un lit pour votre bébé, il faut commencer par le respect des normes européennes exigées pour les lits pour bébé. Vous devez également considérer l’âge du bébé.

Pour les bébés de 0 à 3 mois

Les bébés de cet âge doivent dormir dans un couffin répondant aux normes NF EN 1466 + A1. Généralement, le couffin pour les nourrissons doit avoir une assise rigide, des parois osier lisse et des poignées solides. Il faut surtout éviter de poser le couffin sur les trépieds. Pensez à toujours le déposer par terre. Sans le matelas, un couffin doit avoir une profondeur supérieure à 20 cm. Les poignées quant à elle ne doivent pas mesurer plus de 30 cm de longueur. L’assise doit accueillir un matelas ferme, de la même dimension qu’elle. Il est important de noter que le couffin n’est pas une alternative au lit auto.

Pour les bébés de 0 à 6 mois

Le berceau est idéal pour accueillir le bébé jusqu’à ses 6 mois. Le berceau doit avoir une dimension de 90 x 40 cm et doit répondre aux normes NF EN 1130-1. Il faut que l’assise et les parois soient rigides. Les barreaux doivent avoir un espacement inférieur à 7 cm. Les roulettes doivent être équipées de freins et s’il est fourni avec des pieds, il faut s’assurer de sa stabilité. Les parois doivent avoir une hauteur minimale de 20 cm. 1 cm, c’est l’espace qui doit séparer le matelas et les parois.

Les normes de sécurité sur les berceaux sont révolues. Il est donc fortement conseillé d’éviter d’utiliser des berceaux d’occasion ou des berceaux anciens pour éviter tout accident. Le berceau est idéal pour offrir un sentiment de sécurité au bébé. Il agit comme une couche protectrice pour le bébé.

Dernièrement, des modèles de berceaux suspendus au plafond viennent d’apparaître sur le marché. Cela permettra au bébé d’être bercé lentement. Il est quand même recommandé de léguer les travaux d’installation à un vrai ouvrier bricoleur.

Pour les parents écologistes, il existe des berceaux en carton. Soyez sans crainte puisque ces berceaux sont conçus en respectant les normes de sécurité européenne, incluant les normes anti-feu. Ces berceaux sont idéaux pour les parents en déplacement permanent puisqu’ils sont facilement démontables et sont assemblables en quelques secondes ; un vrai puzzle pour bébé.

Un lit commun

Les parents veulent être près de leur bébé quand ils dorment. Il est désormais possible de le faire grâce aux lits « side-car ». Ces lits se fixent au lit des parents très facilement. Grâce à ce nouveau système, les parents ne risqueraient plus d’étouffer leur bébé. L’important dans la mise en place de ce lit est de ne jamais laisser d’espace entre le lit des parents et le lit du petit.

Pour les bébés de 0 à 3 ans

Le lit à barreaux mesure généralement 120 ou 140 cm x 60 ou 70 cm. Il est conçu en bois ou en rotin et répond aux normes NF EN 716-1. L’enfant doit se sentir en sécurité dans le lit. Cela n’est possible que si le lit respecte quelques conditions importantes. D’abord, il faut que la profondeur maximale doive être supérieure ou égale à 60 cm. Pour assurer une sécurité optimale à l’enfant, les montants du lit doivent être levés et bloqués lorsqu’il est posé dans son lit. Les barreaux doivent être espacés de 4,5 cm à 6,5 cm ; et doivent être verticaux bien évidemment. Il est possible également d’opter pour un modèle équipé d’un sommier réglable et côté coulissant. D’ailleurs, ces modèles sont plus appréciés que les modèles classiques. Concernant la position haute, elle est réservée aux nouveau-nés. Selon la convenance du bébé, il est possible de réduire l’espace. Il faut surtout faire attention aux tours de lit si vous ne voulez pas étouffer le bébé. Il est même conseillé de retirer les peluches quand le bébé dort.

Les nouveaux modèles de lits à barreaux offrent un sommier réglable. Habituellement, il y a 4 réglages possibles. Toutefois, 2 hauteurs suffiront pour un bébé en bonne santé. Pour privilégier le bien-être de votre bébé, considérez plutôt les matières naturelles ; notamment celles en bois massif avec vernis ou cire écologique.

Certains modèles peuvent accompagner le bébé dans son développement : c’est le lit évolutif. Ce lit accompagne la croissance du bébé et se transforme au fil des années en lit junior. Des modèles, un peu plus chers, arrivent jusqu’à se substituer en bureau d’écolier. En tout cas, le taux des achats des lits évolutifs est en pleine croissance.

Le choix du matelas

Le matelas est le support sur laquelle bébé va se reposer. Il est tout de même recommandé d’opter pour un matelas de bonne qualité pour accompagner votre bébé dans sa croissance. Les matelas bio sont en route vers la conquête du marché des matelas pour bébé. Cependant, les matelas en fibres naturelles hypoallergéniques sont toujours très appréciés.

Les matelas en mousse antibactériens et anti acariens restent d’actualité. Il faut surtout éviter les matelas à eau qui pourraient causer des problèmes à votre bébé.

Une alimentation saine rime avec une bonne nuit de sommeil

Il est fondamental, voire impératif d’offrir une alimentation saine et équilibrée pour votre bébé, surtout avant de dormir. Selon les pédiatres, la diversification de l’alimentation doit être réalisée entre 4 et 6 mois. Bien évidemment, le lait est le seul aliment dont le bébé a besoin avant cet âge. La ration journalière diminue progressivement.

À partir de 4 à 6 mois, le bébé commence à explorer d’autres aliments. Vous pouvez déjà débuter par l’ajout de 2 cuillères à café de céréales avec gluten dans le biberon du soir. Le repas du soir est censé permettre au bébé de passer une bonne nuit de sommeil. Les céréales doivent être présentes dans chaque repas du soir pour le bébé de 4 à 6 mois. Les céréales répondent aux besoins nutritionnels requis à ce moment de la vie du bébé.

Pour un bébé de 6 à 8 mois, le repas du soir varie en fonction du repas de midi. S’il a mangé de la viande, de l’œuf ou du poisson, un biberon sera suffisant. Vous aurez besoin de 180 à 210 ml d’eau qui seront ajoutés de 6 à 7 mesures de lait de suite. Vous pouvez également opter directement au lait préparé. Son biberon doit être composé de 4 à 5 cuillères à café de céréales avec gluten et incluant des légumes.

Tout comme le cas du bébé de 6 à 8 mois, le repas du soir du bébé doit également varier en fonction du repas de midi. S’il a mangé de la viande ou toute autre source de protéine pendant la journée, vous pouvez opter pour une soupe de légumes faits maison ou ½ pot de 130 g de légumes pour complémenter le biberon de 240 ml de lait.

À partir de 10 à 12 mois, le bébé peut s’ouvrir à tous les types d’alimentation. S’il a mangé des aliments protéinés tels que la viande, l’œuf ou le poisson, le repas du soir doit être composé d’un pot de 130 g de légumes-féculent. Vous pouvez également opter pour 5 cuillères à soupe de potages de légumes épais contenant des féculents. Puis d’un biberon de 180 à 210 ml pour 6 à7 mesures de lait de suite ou 200 à 300 ml de lait de suite prête à l’emploi. L’eau fera l’affaire si jamais le bébé a soif pendant le repas.

Le bébé doit manger à heure régulière, surtout pour le soir. Il faut éviter de lui à manger trop tard le soir. Contrairement aux adultes, le bébé a besoin de beaucoup d’effort pour manger. Par conséquent, il serait préférable de lui servir son repas dans une pièce calme, mais joyeuse pour qu’il y prenne du plaisir. Le grignotage peut vite devenir une habitude chez les enfants. Il faut l’empêcher de grignoter tout le temps et respecter les heures des repas. Il ne faut jamais forcer un bébé à manger. Cela peut également devenir une habitude et manger ne sera plus un moment de partage entre les parents et le bébé, mais une sorte de source de conflit. En tout cas, c’est ce que pense le bébé. Il faut impérativement éviter de laisser un bébé s’endormir avec un biberon d’eau sucrée ou de lait. Comme le système immunitaire du bébé n’est pas encore 100 % opérationnel, cela pourrait causer de graves maladies dentaires.

En bref, il faut que le bébé apprenne rapidement les bonnes habitudes pour qu’il prenne du plaisir en mangeant. Aussi, un repas équilibré et sain est un point fondamental à ne pas négliger pour offrir une nuit de total repos pour le petit.

Comment comprendre les pleurs d’un bébé ?

Un nouveau-né en pleine forme pleure en moyenne 1 à 3 heures par jour. Pour le bébé, c’est une forme de communication à sa maman pour transmettre un message ou pour réclamer une attention particulière en général. Comme il est cité un peu plus haut, vous comprendrez progressivement au fil des mois, les significations de ses pleurs.

Dans la majorité des cas, c’est la faim qui est la cause numéro 1 des pleurs des bébés. Il faut toujours se munir d’un biberon pour prévenir à ces problèmes.
Le bébé pleure également quand sa couche est sale. Certains bébés peuvent supporter la couche sale, mais c’est l’irritation de la peau qu’ils ne supportent pas. N’oubliez donc pas de vérifier régulièrement la couche de votre bébé.
La température corporelle du bébé peut représenter également un problème. Il peut avoir trop chaud ou trop froid. La meilleure manière d’évaluer cela est de toucher son ventre. La température de la chambre du bébé doit être maintenue à 18°C.

Vous avez vérifié tous ces problèmes, mais votre bébé continue de pleurer ? Inutile de se fâcher. Il a probablement besoin d’un câlin. À part le fait que c’est une forme d’affection, les câlins aident à renforcer les liens et rassurent votre bébé. Dès les premières semaines, il faut que le bébé se sente en sécurité. Ne négligez jamais les câlins parce que c’est très important dans l’épanouissement de votre bébé.
Les bébés pleurent également quand ils ont envie de dormir. Quand les bébés sont fatigués, leurs pleurs sont différents des autres.
Certains bébés pleurent juste parce qu’ils ne sont pas habitués à leur nouvel environnement. Dans ce cas, rassurez-le et faites en sorte qu’il s’accommode facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *